Clorie Péhée

Clorie Péhée est une jeune créatrice de chaussures ; elle fait ses débuts dans ce domaine au Lycée d’Alembert à Paris où elle se démarque avec une collection femme sur le thème du néo impressionisme. Elle créée alors des modéles originaux où le motif est déjà volontairement très présent apportant ainsi un côté singulier à sa chaussure. En effet dès ses premières années de formation, elle expérimente les techniques d’impressions sur cuir. Grâce à son BTS industrie des matériaux souples, elle apprend à designer et concevoir une chaussure de A à Z, du dessin au montage industriel en passant par le patronage et l’assemblage de tige. Passionnée par sa formation, elle décide d’effectuer un stage chez une prototypiste dans lequel elle aura l’opportunité d’apprendre les secrets et les gestes de fabrication des bottiers de Belleville. Par la suite, Clorie s’intéresse davantage aux cuirs et aux jeux de matières. Elle cherche son inspiration partout : de la peinture à la photographie, en passant par la nature (végétaux, fruits et légumes).
Clorie Péhée a un réel univers de créatrice. Ainsi dans ses modèles, on trouve sa signature, sa touche et un véritable intérêt pour la couleur. Sa chaussure n’est pas classique mais originale tout en gardant une forme assez ordinaire pour être portée tous les jours. Avec sa première collection, cette jeune entrepreneuse nous montre son savoir-faire et son sens artistique, elle nous fait découvrir son univers aquarelle comme ses multiples motifs point de naissance de sa création.

Marion Péhée

Marion Péhée est avant tout photographe. Formée à Paris 8 en arts plastiques (licence d’arts plastiques), elle s’oriente vers son cursus parcours photographie.  Un parcours photographique, plastique, architectural, Marion optimise ses compétences par une formation en graphisme. Pour valoriser «Les Pavés Sonores» Marion sera chargée de créer l’univers esthétique, graphique, artistique de la marque. L’univers de leur chaussure va s’en trouver extraordinairement sublimé car plus lumineux, et plus attrayant. Son parcours hétéroclite l’y aidera largement.
Elle travaille principalement sur la photogaphie de reportage, parfois même le reportage de mode puisqu’elle a prit, à plusieurs reprises, le grand prix de Diane. C’est pour une photographie esthétique à  double tranchant parfois drôle et pouvant être aussi dérangeante ou questionnante que cette jeune photographe se passionne et fonde sa recherche et son processus de création.
Marion a donc plusieurs expériences à son actif qu’elle va associer et mettre à profit pour «Les Pavés Sonores».

X